La splendeur automnale du kyûdô à Trépail : entre tradition et modernité au pays du soleil levant

« `html

22 kyûdôjin se préparent pour une journée mémorable, marquée par la pratique de l’art ancestral du kyûdô dans le cadre pittoresque des vignobles de Trépail. Cette réunion à l’aube d’une journée automnale offre non seulement une expérience exceptionnelle mais aussi une occasion de renforcer les liens communautaires et de s’imprégner des enseignements profonds transmis par leur sensei.

La beauté du kyûdô en automne

L’automne apporte avec lui une palette de couleurs qui embellit le paysage naturel, offrant un arrière-plan parfait pour la pratique du kyûdô, l’art martial japonais du tir à l’arc. Les 22 kyûdôjin rassemblés à Trépail, une bourgade nichée au cœur de la montagne de Reims, sont là pour vivre cette expérience unique. Le site choisi, connu pour ses vignobles pittoresques et ses célèbres « hêtres tortillards », ajoute une dimension mystique à leur pratique.

Les enseignements du sensei

Chaque kyûdôjin porte en lui les enseignements de son sensei, axés sur la respiration, la concentration et la verticalité (tatesen). Ces principes fondamentaux ne sont pas uniquement techniques ; ils véhiculent une philosophie profonde, invitant à l’harmonie entre l’esprit, le corps et l’arc. La mise en application de ces enseignements lors de la compétition est un moment de vérité pour chaque pratiquant, révélant la profondeur de leur compréhension et de leur intégration.

Le défi personnel

Participer à une compétition de kyûdô va bien au-delà de la simple performance technique. C’est un voyage intérieur, où chaque tir reflète l’état d’esprit du kyûdôjin. Malgré les difficultés initiales et l’absence de succès, l’importance de rester concentré, calme et aligné avec les enseignements devient évidente. L’expérience culmine dans un moment de pure synchronicité, où le tir parfait est réalisé, symbolisant une victoire personnelle et collective.

Conclusion

Cette journée mémorable à Trépail illustre parfaitement comment le kyûdô, plus qu’un art martial, est une voie vers la découverte de soi et l’harmonie avec l’univers. Les défis rencontrés et surmontés renforcent non seulement les compétences techniques mais aussi le lien spirituel entre les pratiquants. Entourés d’amis et guidés par les valeurs transmises par leur sensei, les kyûdôjin de Trépail ont vécu une expérience inoubliable qui dépasse les limites du sport.

Crédits

« `

Jérôme V.

Jérôme Vapillon est co-fondateur de CLEATIS, une agence lyonnaise spécialisée dans le digital qui a récemment lancé le site https://www.archersdevichy.fr/, destiné à devenir une référence dans le domaine du tir à l'arc et d'autres sports de précision. Passionné par les sports de tir depuis son enfance, Jérôme a su allier sa passion à son expertise professionnelle pour créer une plateforme qui sert à la fois de source d'information et de communauté pour les amateurs et professionnels du tir à l'arc. Avant de se lancer dans l'aventure CLEATIS, Jérôme a accumulé une riche expérience dans le marketing digital et la gestion de projet, ce qui lui a permis de développer une approche stratégique et créative dans le lancement de projets numériques. Fan inconditionnel de tir à l'arc, il pratique ce sport occasionnellement, participant à des compétitions locales, et partage son expérience et ses conseils à travers diverses publications sur le site.