Albert le tyrant fêté par l’Amicale des tireurs à l’arc de Quimperlé

En 1974, Albert Le Tyrant, membre de l’équipe de France et professeur de sport au lycée de Kerneuzec, à Quimperlé, a créé la section tir à l’arc au sein de l’Amicale laïque, devenue l’Ataq en 1992. « J’ai eu la chance d’être bien accueilli par l’Amicale qui m’a même permis d’acheter quatre arcs pour lancer l’activité à Quimperlé. J’ai dû aller à Paris car il n’y avait que là qu’on pouvait acheter des arcs. J’avais pris le métro avec ces arcs », se souvient Albert Le Tyrant qui a exposé ces vestiges, samedi 6 juillet 2024.

Albert Le Tyrant : un pionnier du tir à l’arc

En 1974, Albert Le Tyrant, alors membre de l’équipe de France et professeur de sport au lycée de Kerneuzec à Quimperlé, a fondé la section tir à l’arc au sein de l’Amicale laïque. Cette initiative a marqué le début d’une aventure sportive exceptionnelle. Grâce à l’accueil chaleureux de l’Amicale, Albert a pu acquérir quatre arcs, malgré les difficultés logistiques de l’époque, comme le fait de devoir se rendre à Paris pour les acheter.

Un parcours olympique et des innovations marquantes

Albert Le Tyrant a participé aux Jeux olympiques de Montréal en 1976, où il a brillé par ses performances. Il a également accumulé de nombreux records et titres de champion de France. En plus de ses exploits sportifs, Albert est reconnu pour son innovation dans le domaine du tir à l’arc. Il a inventé un arc ambidextre, le kit e-cool, qui a révolutionné l’apprentissage du tir à l’arc pour les écoliers.

Inauguration du stand de tir – Albert Le Tyrant

À l’occasion des 50 ans de l’Ataq, le stand de tir de Kerbertrand a été renommé « Stand de tir – Albert Le Tyrant ». La plaque commémorative a été dévoilée lors d’une cérémonie festive par les petits-enfants d’Albert. Ce moment émouvant a réuni les anciens présidents du club, dont Johanne Corpart, Jean-Claude Le Duigou et Mikaël Gloaguen, ainsi que les membres actuels de l’Ataq.

L’Ataq, qui compte aujourd’hui 60 licenciés, s’est forgé une réputation nationale grâce à l’organisation de concours prestigieux. La fête s’est poursuivie par un vin d’honneur et des grillades, permettant aux participants de partager des souvenirs et de célébrer les exploits des archers quimperlois depuis 1974.

Pour en savoir plus sur l’histoire d’Albert Le Tyrant et l’Ataq, vous pouvez consulter cet article détaillé sur Le Télégramme.

Crédits

Damien

Damien Rousson, co-fondateur de CLEATIS avec Jérôme Vapillon, est un entrepreneur dynamique et un fervent défenseur du sport comme moyen d'éducation et de développement personnel. Avec une formation en ingénierie et un master en poche, Damien a toujours été attiré par l'intersection de la technologie et du sport. Son intérêt pour les sports de tir, en particulier le tir à l'arc mais aussi les sports d'endurance, l'a conduit à explorer les différentes façons dont le digital peut améliorer l'accès à l'information sportive et encourager la pratique sportive. Damien est également un archer amateur, ce qui lui donne une compréhension profonde des besoins et des désirs de la communauté du tir à l'arc. Il utilise cette expertise pour orienter le contenu et les fonctionnalités de https://www.archersdevichy.fr/, assurant que le site réponde aux attentes des utilisateurs, des débutants aux compétiteurs chevronnés.